25.11.2019, 15:00

Sion: des portes ouvertes pour découvrir la vie au collège

chargement
Ces jeunes étudiantes, qui ont assisté à un atelier de géographie animé par la professeure Nathalie Perruchoud (à g.), ont profité de la matinée portes ouvertes de samedi pour découvrir de l'intérieur la vie au collège.

Formation Même si les collèges valaisans font actuellement le plein, les journées portes ouvertes répondent à un réel besoin d’information.

Des centaines d’étudiants, souvent accompagnés de leurs parents, ont découvert de l’intérieur la vie des collèges de Sion samedi dernier, au lycée-collège de la Planta. Un succès qui ne se dément pas depuis la première édition des portes ouvertes se réjouissent Francis Rossier et Christian Wicky, recteurs des collèges de La Planta et des Creusets: «Nous avons initié ces visites il y a six ans et on constate qu’elles répondent toujours à un réel besoin.»

Les futurs étudiants, ainsi que ceux qui ont déjà commencé leur formation, ont l’occasion de récolter de précieux renseignements auprès d’étudiants plus âgés ou des professeurs. Quant aux parents, cette journée permet de les rassurer sur la pertinence du choix qu’ont ou que vont faire leurs enfants.

Ces portes ouvertes sont organisées alternativement à La Planta et aux Creusets. «Grâce à notre excellente collaboration, les jeunes intéressés ont la possibilité de découvrir, en une seule visite, l’ensemble des filières et options proposées en Valais»

Proche de la moyenne suisse

Du côté du service de l’enseignement, cette initiative des collèges est appréciée. «L’important est que les jeunes soient bien orientés et choisissent leur formation en toute connaissance de cause. L’équilibre entre les trois voies, le gymnase, l’école de commerce et de culture générale et l’apprentissage, est essentiel à nos yeux» souligne le chef du service Jean-Philippe Lonfat.

Ceci d’autant plus que les collèges valaisans, qui font actuellement le plein, n’ont pas spécialement besoin de faire de la promotion, précise Yves Fournier, responsable général du secondaire II: «La moyenne suisse est de 21,6 % de gymnasiens et en Valais, elle approche les 21 %. Nos quatre collèges accueillent environ 4500 étudiants, un nombre en légère progression ces dernières années.»

Selon M. Fournier, cette évolution est due à plusieurs facteurs, comme l’ouverture de la filière bilingue français-anglais à Saint-Maurice, un effort porté sur la communication, à l’exemple des portes ouvertes, et la suppression de l’interdiction du double redoublement.

A lire aussi : Nouveau collège en Valais: son emplacement, à Sion, est défini


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top