07.12.2019, 12:00

Carrière des Freneys: que décidera Monthey?

chargement
L'entreprise Famsa prévoit d'étendre le périmètre d'extraction de la carrière des Freneys et d'y aménager ensuite une décharge.

Conseil général Après Massongex, c'est au tour du législatif montheysan de se prononcer lundi sur le futur de la carrière des Freneys. Le sujet fait débat et les jeux ne semblent pas entièrement faits.

Après le oui de Massongex en assemblée primaire extraordinaire le 18 novembre dernier, c’est au tour de Monthey de prendre position sur la modification de son plan d’affectation des zones (PAZ) en vue de l’extension de la carrière des Freneys et l’aménagement d’une décharge. Le Conseil général décidera lundi d’accepter ou non cette modification ainsi que celles du règlement des constructions et du plan d’aménagement détaillé.

A lire aussi: Massongex: les citoyens disent oui à l’agrandissement de la carrière des Freneys

La commission d’édilité et de l’urbanisme s’est positionnée en faveur du projet. Début novembre, elle a rencontré les représentants de l’entreprise Famsa – exploitante du site –, ainsi que deux représentants du Comité citoyen régional, constitué pour mener l’opposition.

«Pas un chèque en blanc»

Les opposants alertent sur les conséquences environnementales, sanitaires et paysagères qui, selon eux, ne seraient pas suffisamment prises en compte. Président de la commission de l’urbanisme, Joseph Calamo insiste: «Le oui en commission ne correspond pas à un chèque en blanc pour l’entreprise Famsa. Celle-ci doit respecter des normes strictes.»

L’extraction du grès est opérée par Famsa sur ses sites entre Massongex et Monthey depuis plusieurs décennies. L’entreprise semble avoir acquis la confiance des élus à travers une «communication transparente» et des «garanties claires et solides». Le volet «décharge» suscite toutefois plus de débats. Un amendement pourrait être déposé lundi soir concernant les déchets de type D, issus de l’incinération.

Les groupes encore indécis

Au sein du groupe PLR, des discussions doivent encore être menées, même si la tendance va plutôt vers un oui. L’Alliance de gauche doit également encore en discuter, mais certains trouvent «qu’il est un peu tôt pour se prononcer sur une décharge de type D qui serait mise en place dans vingt ans».

Du côté de l’Alternative pour Monthey, ça sera oui. «Il y a quelques sceptiques, mais dans l’ensemble, nous devrions suivre le projet et la municipalité sans faire trop de remous», rapporte Damien Raboud. Il poursuit: «Même si la majorité était courte, la population de Massongex a soutenu démocratiquement le projet, et c’est elle qui est la plus concernée.»

Enfin, au PDC, on n’est pas insensible aux arguments des opposants. Selon Johann Woeffrey, «le projet a été pas mal débattu, la décision n’est pas facile à prendre. Comme toujours, il s’agit d’une pesée d’intérêts, et nous avons aussi la responsabilité de nos déchets jusqu’à la fin du processus.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

DébatCarrière de Massongex: les arguments des deux campsCarrière de Massongex: les arguments des deux camps

Top