10.12.2019, 14:09

Transports: l’arrivée de Vincent Ducrot à la tête des CFF unanimement saluée

chargement
Avec le Fribourgeois Vincent Ducrot, les CFF misent sur une personnalité qui connaît bien la Suisse et le monde du rail.

Nomination L’arrivée de Vincent Ducrot à la tête des CFF a été unanimement saluée mardi par les acteurs concernés. Le Fribourgeois entrera en fonction en avril 2020.

L’arrivée d’un ancien cheminot romand à la tête des CFF est unanimement saluée. Avec le Fribourgeois Vincent Ducrot, les CFF misent sur une personnalité qui connaît bien la Suisse et le monde du rail, souligne la ministre des transports Simonetta Sommaruga.

Vincent Ducrot est également conscient de l’importance du service public et du partenariat social, poursuit la conseillère fédérale. De plus, il connaît déjà les CFF grâce aux différentes fonctions qu’il y a déjà exercées.

Les CFF ne sont pas une entreprise ordinaire: ils servent la population, a indiqué le Département fédéral des transports (DETEC) mardi. Celui-ci s’attend à ce que les CFF fonctionnent de manière sûre, ponctuelle et fiable. Simonetta Sommaruga compte sur le fait que Vincent Ducrot accordera la plus haute importance à cet aspect.

Délai de six mois

La nomination de Vincent Ducrot à la tête des CFF est aussi accueillie comme une bonne nouvelle par Olivier Français, président de la commission des transports du Conseil des Etats. Un choix qui devrait plaire aux cheminots et aux syndicats, estime-t-il.

Celui-ci assure que les milieux politiques laisseront le temps au Fribourgeois pour faire ses preuves. «Nous attendrons toutefois des propositions concrètes et réalistes six mois après son entrée en fonction».

Christian Levrat: «Un choix intelligent»

De son côté, le président du Parti socialiste (PS) Christian Levrat salue aussi "un choix intelligent, et une excellente nouvelle, pas uniquement sous l’angle 'fribourgeois', écrit-il sur Twitter. "C’est surtout une belle occasion de renforcer le rôle de service public des CFF", ajoute-t-il.

 

 

Le canton de Fribourg voit d’un bon œil la nomination de l’un des siens à la tête de la direction générale des CFF. Cela même s’il doit chercher un successeur à Vincent Ducrot, dans un délai assez bref, à la tête des Transports publics fribourgeois (TPF).

Il s’agit d’une chance pour le canton de Fribourg et pour le groupe TPF.
Georges Godel, conseiller d’Etat en charge des finances

«J’ai un œil qui rit et un œil qui pleure», a indiqué mardi Georges Godel, le conseiller d’Etat en charge des finances qui préside aussi le conseil d’administration des TPF. «Il s’agit d’une chance pour le canton de Fribourg et pour le groupe TPF qu’un Fribourgeois soit nommé à la plus haute fonction des transports publics suisses.»

SEV: un bon signal

Pour le Syndicat du personnel des transports (SEV), «en nommant un cheminot comme CEO, le conseil d’administration envoie un signal positif aux employés. Le SEV connaît M. Ducrot depuis des années puisqu’une CCT unit le syndicat et les Transports publics fribourgeois. Les relations sont marquées d’un respect mutuel. Cela date de la période où M. Ducrot travaillait aux CFF», a aussitôt réagi Giorgio Tuti, président du SEV.

Pour Barbara Spalinger la vice-présidente du syndicat, les deux plus grands chantiers pour le futur patron restent les domaines du transport des passagers et de l’entretien du réseau. Elle espère aussi une amélioration significative de la ponctualité des trains.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

TransportsCFF: le Fribourgeois Vincent Ducrot succédera à Andreas Meyer comme directeur généralCFF: le Fribourgeois Vincent Ducrot succédera à Andreas Meyer comme directeur général

Top