FC Sion
 12.10.2017, 15:40  

FC Sion: les réactions du monde du sport sur les sanctions à l'encontre de Christian Constantin

chargement
Christian Constantin a été lourdement sanctionné ce jeudi.

 12.10.2017, 15:40   FC Sion: les réactions du monde du sport sur les sanctions à l'encontre de Christian Constantin

Réactions - Trois dirigeants du monde du sport réagissent à l'amende de 100 000 francs et les quatorze mois d'interdiction de stade prononcés à l'encontre du président du FC Sion Christian Constantin.

Alain Joseph (président du Lausanne-Sport)

«Une sanction très sévère, lourde et longue»

«J’ai rapidement lu la sentence. Je trouve cette sanction très sévère, très lourde et très longue. Je pense qu’une amende aurait été une juste condamnation, en utilisant par exemple cet argent pour lutter contre le hooliganisme ou la violence dans les stades. Après quatorze mois… C’est difficile. On interdit à un patron d’entreprise de faire son job en l’empêchant d’aller voir les représentations de son équipe. Comme il n’y avait eu aucun précédent, je pense que la SFL a bien été embêtée pour juger ce litige. Elle a surtout voulu frapper fort financièrement et a sûrement souhaité rajouter une interdiction de stade à cause du passé sulfureux de Christian Constantin.»

 

Jean-Philippe Rochat (président du comité de candidature Sion 2026)

«Je ne suis pas totalement surpris»

«Je prends acte, même si je ne connais pas véritablement le dossier. Je ne suis pas totalement surpris non plus. 100'000 CHF c’est sévère, mais cela reste un cas unique. Peut-être que la SFL considérait peut-être la récidive. Cela donnera en tout cas du travail aux commissions de recours. En ce qui concerne Sion 2026, Christian Constantin reste et restera un initiant au projet sans lequel la candidature ne serait pas où elle est aujourd’hui. Maintenant, il ne fera plus partie de la nouvelle gouvernance et son retour n’est pas envisagé.»

Christian Binggeli (président du Neuchâtel Xamax FCS)

«Une sanction disproportionnée»

«Je suis étonné que la sanction ne tombe qu’aujourd’hui. Selon moi, elle est totalement démesurée. Ce montant de 100 000 francs est extrêmement sévère. Il servira juste à engraisser les caisses de la Swiss Football League. Concernant la durée de la suspension, elle est également trop dure. Deux mois d’interdiction de stade auraient suffi. Christian Constantin a commis l’erreur de vouloir régler son différend avec Rolf Fringer en public, devant les caméras de télévision. Il aurait pu le faire dans un cadre plus privé, en discutant par exemple avec lui. Mais je ne souhaite pas jouer le moralisateur. Ce genre d’affaire pourrait nous arriver à nous aussi.»


À lire aussi...

RéactionsLa sanction contre Christian Constantin vous paraît disproportionnéeLa sanction contre Christian Constantin vous paraît disproportionnée

Top